Les associations

Association FACE Polynésie Française

Objet de l'association : Lutter contre toutes les formes d'exclusion

 

FACE Polynésie Française regroupe 50 entreprises polynésiennes œuvrant conjointement contre toutes formes d’exclusion, en associant leurs moyens avec ceux du tissu associatif ; notamment dans les domaines de l’accès à emploi, du développement économique local et de la prévention. Elle fait partie d'un réseau à l'échelle nationale. 


L’association se propose d’atteindre ses objectifs, notamment par :

  • La mobilisation des acteurs économiques, sociaux et institutionnels autour des questions de l’exclusion ;
  • L’expérimentation et la mise en œuvre de méthodes ou d’outils favorisant l’accès à l’emploi des personnes en situation d’exclusion ;
  • L’expérimentation de méthodes permettant d’exploiter des nouveaux gisements d’emplois ;
  • L’accompagnement de projets émanant d’associations répondant aux objectifs de lutte contre l’exclusion que s’est fixée l’association ;
  • La prévention de l’exclusion par des missions d’information et de sensibilisation du public.

L'association a pour spécificité d'inclure systématiquement la société civile, les pouvoirs publics et le monde associatif lors de la construction et le déploiement de ses actions.


Exemples d’actions menées par le passé :

  • Mise en place d’un réseau de fa’a’apu solidaires en lien avec des associations de quartier (formation et insertion via l’agriculture biologique)
  • Mise en place d’une activité de recyclage de bâches publicitaires (formation et insertion via la couture)
  • Mise en place d’actions d’accompagnement vers l’emploi dans les quartiers prioritaires, appelées les "job academy" (plus de 20 actions menées en 2019)

Rahu’ea

Objet de l'association :  Accompagner les personnes obèses dans la prise en charge de leur maladie à la presqu’île

 

L’obésité est une maladie chronique. Lutter contre est non seulement un combat au quotidien mais aussi sur le long terme. C’est pourquoi il était important de créer cette association. L’association permet aux personnes obèses de mettre en place des changements d’habitudes de vie personnalisés, adaptés et donc durables. D’autant plus que la Polynésie Française présente un taux d'obésité parmi les plus élevés au monde et les mécanismes de cette pathologie sont pourtant encore peu connus.

 

L’association se propose d’atteindre ses objectifs, notamment par :

  • La lutte contre la sédentarité́ et l’inactivité́ grâce à une pratique sportive régulière à moindre coût ;
  • L’accompagnement vers une meilleure connaissance de leur maladie et ses complications ;
  • L’accompagnement pour repenser leur alimentation ;
  • L’accompagnement pour prendre conscience des facteurs qui ont influencé leur poids tout au long de leur vie.

 

L’association met notamment en place des programmes de réentrainement à l’effort et d’éducation thérapeutique ; ainsi que des ateliers ponctuels à la suite de ces programmes afin que les bénéficiaires ne se retrouvent pas seuls face à leur maladie. Les personnes en surpoids font souvent face à des difficultés complexes. C'est pourquoi l'association Rahu'ea s'intéresse aux composantes psychologiques, sociales et environnementales de l'obésité. 

 

Exemples d’actions menées par le passé : 

  • Rencontres sportives régulières (appelées « Rahu’ea Moove »)
  • Ateliers de sensibilisation et réflexion autour de l’alimentation
  • Ateliers culinaires
  • Ateliers coutures
  • Formation en éco-agrologie de climat tropical
  • Rencontres avec des professionnels de santé

APAIR APURAD

Objet de l'association :  Association au service des patients polynésiens atteints de maladies respiratoires et rénales

 

Elle regroupe deux grandes activités :

  • L’activité liée à la prestation de services à domicile avec l’insuffisance respiratoire et l’insulinothérapie ; activité regroupant plus de 1200 patients
  • L’activité liée à la dialyse en hors centre et à domicile ; activité regroupant plus de 300 patients 

 

Après 20 années de collaboration, l’APAIR (Association Polynésienne d'Aide aux Insuffisants Respiratoires) et l’APURAD (Association Polynésienne pour l'Utilisation du Rein Artificiel à Domicile) ont décidé de fusionner pour devenir l’APAIR APURAD. Cette fusion associative permet la mise en commun d’un savoir-faire mais aussi le rapprochement d’équipes dévouées travaillant en collaboration au service des patients polynésiens.

 

Exemples d’actions menées par le passé : 

  • Création d’un livret de recettes spécifiques et adaptées aux patients dialysés
  • Mise en place de l’Éducation Thérapeutique du Patient (pour des patients pré-dialysés et des patients dialysés)
  • Développement d’ateliers diététiques

 

L’association compte aujourd’hui 6 centres d’hémodialyse répartis sur Tahiti, Moorea et Raiatea. Des centres de consultations et d’entrainement aux techniques de dialyse en partenariat avec le CHPF. 

Association du Tourisme Authentique de Polynésie Française (ATAPF)

Objet de l'association :  Valoriser l’image du tourisme authentique et garantir sa qualité. 

 

Présente dans 35 îles des 5 archipels de Polynésie, l’Association du Tourisme Authentique de Polynésie Française (ATAPF) regroupe des pensions de famille et des prestataires d'activités touristiques.  

 

L’association se propose d’atteindre ses objectifs, notamment par :

  • Le développement d’un tourisme durable, équitable et solidaire dans tous les archipels de la Polynésie Française ;
  • Le développement et la valorisation des chambres et maisons d’hôtes dans les îles ;
  • Le développement économique des chambres et maisons d’hôtes ;
  • La contribution au respect des lois et règlementations ;
  • Le resserrement des liens de confraternité existant entre ses membres et avec l’ensemble des agents économiques du secteur touristique.

 

Exemples d’actions menées par le passé : 

  • Professionnalisation des hébergements et prestataires du tourisme authentique avec la création du label « Ia Ora »
  • Formation aux critères « Clévacances »
  • Promotion de la Polynésie Française à Montréal
  • Céation du guide « Ia Ora, au cœur des traditions » qui rassemble les acteurs du tourisme authentique

Te Ora Naho - Fédération des Associations de Protection de l'Environnement (FAPE)

Te Ora Naho est le nom tahitien de la Fédération des Associations de Protection de l'Environnement. Elle regroupe les associations de Polynésie française qui ont dans leur objet la protection ou la promotion du milieu naturel de Tahiti et de nos îles. Elle compte à ce jour plus de 30 associations membres (Colibris, Green Polynesian, Te Rauatiati, Sea Shepherd, Pew Polynésie, Te ora Hau, Heitaratara...).  

 

Sa principale mission est de mener des actions pour ses associations membres, mais aussi de contribuer à la transition écologique en organisant des programmes dédiés au grand public. Elle est aussi l’interlocuteur de la société civile auprès des pouvoirs publics en matière d’environnement. Elle participe ainsi aux différentes réunions et commissions institutionnelles. 

 

Exemples d’actions menées par le passé : 

  • Formation et animation d’un réseau d’éco- sentinelles pour constituer un réseau de la société civile dans les communes et îles de Polynésie Française 
  • Coordination, animation et mise en place d'aires marines éducatives avec des établissements scolaires 
  • Collecte de DEEE (Déchets d'équipements électriques ou électroniques) 
  • Mise en place du programme « Mon fare durable » 
  • Participation au développement de la filière de production et utilisation du bois

 

MANU

Objet de l'association : Protéger les oiseaux et préserver leurs habitats 

 

L’association se propose d’atteindre ses objectifs, notamment par :

  • L’étude des oiseaux de Polynésie dans leur milieu naturel ;
  • La diffusion et promotion auprès du public de toute information relative à la protection et à l'étude des oiseaux de Polynésie ;
  • La contribution à la connaissance et à la protection de l'avifaune mondiale.

 

Exemples d’actions menées par le passé : 

  • Actions de suivi et lutte contre les menaces pesant sur le Monarque de Tahiti, de Fatu Hiva et du Martin chasseur de Niau
  • Sauvetage et soins des oiseaux marins échoués
  • Programme de restauration des îles
  • Soutien à la biosécurité des îles indemnes de certains nuisibles

 

Mata hotu - voir ensemble

Objet de l'association : Défendre, soutenir, accompagner et représenter les non-voyants et malvoyants

 

L’association se propose d’atteindre ses objectifs, notamment :

  • En donnant la possibilité aux personnes non-voyantes ou malvoyantes de se regrouper afin de mieux défendre leurs droits à l’éducation, à l’instruction, à la formation professionnelle, à l’insertion sociale et professionnelle ;
  • En accompagnant ses membres dans leur recherche d’insertion professionnelle ;
  • En assurant une représentation de l’association au sein des institutions du Territoire ;
  • En organisant des manifestations publiques. 

 

Exemples d’actions menées par le passé : 

  • Participation aux championnats de France de paracyclisme à Châtellerault
  • Participations à des courses de VTT en tandem
  • Organisation de la journée nationale pour la vue
  • Participation au congrès de la fédération des aveugles de France

 

Proscience - Te Turu ‘Ihi

Objet de l'association : Promouvoir et développer la science et la technologie en Polynésie française.

 

Le mot « Proscience » est issu du latin et signifie "pour la science" ; en tahitien « Te turu ‘ihi » peut être traduit par « le soutien à la science ». Créée en 1992 et reconnue d’intérêt général depuis mai 2011, l’association vise à montrer au public que la science est accessible à tous et qu’elle est omniprésente dans notre vie de tous les jours. 

 

L’association se propose d’atteindre ses objectifs, notamment par :

  • L'organisation de manifestations et d’actions visant à mieux faire connaître les activités complémentaires des mondes de la Recherche, de l'Éducation et de l'Entreprise ;
  • L'organisation de manifestations et d’actions visant à favoriser l'émergence de vocations scientifiques chez les jeunes polynésiens, notamment par l'organisation de concours ;
  • La mise en place d’actions de vulgarisations dans différents domaines (biologie, écologie, astronomie, chimie, mathématiques, physique etc.) et sous différentes formes (conférences, journées à thèmes, congrès, émissions télévisées, spectacles etc.) ;
  • La sensibilisation de la population en général, le public scolaire en particulier, aux méthodes de connaissance, protection et gestion de leur environnement ;
  • La démonstration du lien entre Science et Culture (connaissance des étoiles et de la navigation traditionnelle par exemple).

 

Exemples d’actions menées par le passé : 

  • Organisation de la fête de la Science (24 éditions)
  • Organisation de concours de biologie et de présentation de TPE pour les classes de 1èreS
  • Organisation de concours scientifiques des collèges
  • Organisation de conférences scientifiques tout public
  • Organisation de concours de vulgarisation scientifique
  • Sensibilisation à l’utilisation des auxiliaires de culture (coccinelles)
  • Animation de séances de planétarium

Rima Here

Objet de l'association : Accueillir et entraider des adultes atteints d’handicap mental 

 

L’association gère un centre d’accueil médico-social et son équipe pluridisciplinaire accueille actuellement 70 adultes âgés de 20 à 60 ans porteurs de handicap mental et/ou de pathologies psychiatriques tout au long de l’année. Parmi elles, 24 personnes sont également hébergées au sein de l’institution et y vivent en semi autonomie. Rima Here est la seule structure sur Tahiti à accueillir des adultes atteints de handicap mental.

Elle ne se contente pas d’accueillir ses bénéficiaires, mais essaie aussi de les rendre autonomes par le biais d’activités ou de formations

 

L’association se propose d’atteindre ses objectifs, notamment par :

  • La sensibilisation du public aux questions de santé et d’hygiène mentale ;
  • La prise en charge permettant l’acquisition d’autonomie de vie et la socialisation de la personne handicapée ;
  • Le travail sur l’insertion sociale, familiale et professionnelle. 

L’ensemble des usagers participe à ces diverses activités encadrées par une équipe de moniteurs d’ateliers, éducateurs spécialisés, aides médico-psychologique, infirmiers, psychiatres et psychologues.

 

Exemples d’actions menées par le passé : mise en place d’ateliers d’apiculture, cuisine, entretien de Jardin, meubles en carton, couture, remise à niveau, informatique, artisanat, arts plastiques, ferronnerie, menuiserie, horticulture…

Taatiraa Huma No Moorea-Maiao

Objet de l'association : Assurer la protection et la défense des intérêts des personnes handicapées

 

La permanence éducative médicale spécialisée Taatiraa Huma No Moorea-Maiao gère actuellement deux centres : Fare Moetini et Fare Arii. Le Fare Moetini reçoit 25 adolescents et le Fare Arii accueille une trentaine de jeunes adultes.

 

L’association se propose d’atteindre ses objectifs, notamment par :

  • L'insertion des personnes handicapées dans le milieu ordinaire du travail par la création et la gestion d'un service d'accompagnement au travail ;
  • La sensibilisation du public et des responsables politiques ou administratifs à la situation et aux besoins des personnes handicapées et aux améliorations qu'elles et leurs familles revendiquent ;
  • La mise en place d’actions afin que ces améliorations soient mises en œuvre. 

Te Ui Tama No Maeva Beach I Motio Faa’a

Objet de l'association : Animer la vie quotidienne des habitants de Motio

Le lotissement social Motio a été inauguré afin d’accueillir les familles déplacées pour favoriser le projet Mahana Beach. L’association Te Ui Tama No Maeva Beach I Motio Faa'a qui a accompagné sa création, œuvre pour cultiver le « mieux vivre ensemble ».

L’association se propose d’atteindre ses objectifs, notamment par :

  • L’utilisation du milieu d’accueil et de vie comme support privilégié de l’action éducative ;
  • L’organisation de sorties découvertes ;
  • L’organisation d’activités périscolaires ;
  • L’organisation d’activités physiques, sportives, artistiques et culturelles (APSAC) dans le quartier ;
  • La prévention de la délinquance ;
  • La mise place de formations du B.A.F.A, de B.A.F.D, de P.S.C.1, d’agriculture, d’apiculture, artisanales pour les jeunes et les adultes.

Exemples d'actions menées par le passé : 

  • Centres de vacances pour les enfants et adolescents de Motio dans les îles (Rurutu, Makemo, Moorea, Punaauia…)
  • Activités et sorties extrascolaires
  • Formations de BAFA, de BAFD, de PSC1, d'agriculture, d'apiculture, artisanales pour les jeunes et les adultes
  • Visites d’autres jardins collectifs à Tahiti

 

Turu-ma

Objet de l'association : Accueillir et entraider des adultes porteurs d’handicap

 

L’association vient en aide aux personnes adultes handicapées depuis 30 ans. Elle gère un centre qui accueille notamment 60 personnes en leur proposant un cadre de vie, d’activités, de travail et de formation.

 

L’association se propose d’atteindre ses objectifs, notamment par :

  • L’accompagnement vers une autonomie personnelle, sociale et professionnelle ;
  • La lutte contre les phénomènes d’exclusion ;
  • Les apprentissages ou les préapprentissages techniques dans les domaines de l’artisanat, de la couture, des métiers simples de l’agriculture et de la sculpture sur bois.

 

Exemples d’activités proposées : artisanat, entretien de fa’a’apu et espaces verts, ateliers couture, ateliers sculpture

 

Union des Femmes Francophones d'Océanie (UFFO) en Polynésie Française

Objet de l'association : Promouvoir l'égalité Homme-Femme

 

Au plan régional, l'UFFO est une plateforme regroupant quatre associations de quatre collectivités ou pays francophones (Nouvelle-Calédonie, Vanuatu, Wallis et Futuna et Polynésie Française) qui cherchent à promouvoir l'égalité Homme-Femme ; en droit comme en réalité. 

 

En Polynésie, l'UFFO est une association qui agit au-delà des principes, pour que l'égalité entre les Hommes et les Femmes soit une réalité effective. Depuis sa création en 2012, l'association mène une double action :

  • Sur le fond, elle défend l'intérêt d'une approche des questions économiques, familiales et sociales selon le genre (homme/femme) ; pour cela, l'association sensibilise les décideurs politiques et économiques à la nécessité d'instaurer prioritairement un système de données statistiques et des analyses pour différencier objectivement les situations et ainsi mieux cibler les politiques et la prise de décisions ;
  • Sur le terrain, l'association axe principalement ses actions sur la promotion de l'autonomie économique des femmes ; car disposer de ressources pour soi ou pour améliorer la situation de sa famille est une clé priomordiale pour sortir de la précarité et s'épanouir

 

Exemples d’actions menées par le passé : 

  • Organisation chaque année des "Poerava de l'année" qui mettent à l'honneur 8 femmes remarquables et inspirantes
  • Organisation chaque année de la journée "Vahine tu as des talents" qui réunit des femmes qui ont de petites initiatives économiques
  • Soutien aux femmes incarcérées au centre pénitentiaire

 

Association des éditeurs de Tahiti et des îles (AETI)

Objet de l'association : Promouvoir et défendre les droits des éditeurs de la Polynésie Française

 

L'association des Éditeurs de Tahiti et des Îles est composée de 9 membres : Au vent des îles ; Éditions des Mers Australes ; Éditions Haere Po ; ‘Ura Éditions ; Littérama’ohi ; Te pito o te fenua ; Société des Études Océaniennes ; Maevalulu et Univers Polynésiens. 

 

L’association se propose d’atteindre ses objectifs, notamment par :

  • L’organisation de manifestations culturelles ;
  • L’organisation d’animations et d’événements autour du livre et de l’écriture ;
  • En Polynésie française, dans la région océanienne ainsi qu’à l’échelle nationale tout au long de l’année. 

 

Exemples d’activités proposées : 

  • Participation annuelle au Salon du livre de Paris sur l’espace Pavillon Océanien, cofinancé et partagé avec la Maison du livre de la Nouvelle-Calédonie, et au Salon du Livre Jeunesse de Montreuil 
  • Création et organisation du Salon du livre de Tahiti « Lire en Polynésie » qui se déroule annuellement depuis 2002 à la Maison de la Culture de Papeete 
  • Co-organisation et participation annuelle aux antennes du salon du livre dans les îles et districts : Australes, Marquises, Taravao, Raiatea, Huahine, Papara et Bora Bora
  • Collaboration avec le FIFO 
  • Participation au Festival du Uru et depuis 2017, au Village de l’Alimentation et de l’Innovation

 

 

Fédération d’Entraide Polynésienne de Sauvetage en Mer (FEPSM)

Objet de l'association : Recherche et sauvetage en mer sur toute la Polynésie Française

 

La Fédération d’Entraide Polynésienne de Sauvetage en Mer (FEPSM), fondée en novembre 2009 et reconnue d'intérêt général, agit sous la coordination opérationnelle du JRCC Tahiti. Forte de près de 130 adhérents et bénévoles, la FEPSM agit sur toute la Polynésie Française. En effet, les sauveteurs bénévoles en mer constituent, de par leur répartition géographique, un véritable maillage de moyens privés de proximité. Leurs navires de type poti marara, bonitiers et navires de plaisance complètent les moyens publics (Etat, Pays, communes) et privés capables d’intervenir sous la coordination du MRCC Papeete. 

 

L’association se propose d’atteindre ses objectifs, notamment par :

  • La mise à disposition du Kit Kaveka au bénéfice des populations des Tuamotu afin de sécuriser les déplacements inter-îles ; notamment grâce à une balise de détresse personnelle (PLB) ;
  • L'achat de matériel de sécurité et d’intervention pour sécuriser les bénévoles lors d’opérations de sauvetage ou d’assistance maritime ;
  • La rénovation et l'équipement des vedettes de sauvetage en mer ;
  • La mise en place de postes VHF marines fixes dans les stations afin d’augmenter le maillage VHF opérationnel au bénéfice du JRCC TAHITI.

Te U'i Rau

Objet de l'association : Favoriser l’insertion économique et sociale de ses membres par la formation et la mise en situation professionnelle

 

Historique de l’association : C’est dans les années 1980 que tout a commencé ; des agents du service des affaires sociales de la circonscription de Faa’a constatent l’errance des jeunes de la commune. Une association de loi 1901 est alors fondée par François Larson le 12 décembre 1988. Son objectif est de lutter contre l’inactivité des jeunes hommes de cette même commune. L’association se nomme alors « Te tama » (L’enfant) et mène des activités à caractère éducatif. Un besoin de plus en plus évident se fait alors sentir : un besoin d'autonomie, ce qui passe par un besoin d'être rémunéré. La prospection d’une activité économique est alors lancée. L’association s’oriente alors vers un autre domaine et une activité en plein essor : l’entretien de jardins. Des premiers chantiers sont réalisés, et l’activité économique prend de l’ampleur. En 1995, l’association ouvre ses portes aux hommes adultes. L’appellation « Te tama » n’est plus appropriée et c’est en février de cette même année que l’association change de nom et adopte « Te U'i Rau » (Toutes générations), son nom actuel. Ce n’est qu’en décembre 2004, que l’association élargit son public à la gente féminine, en accueillant sa première femme sur les chantiers.

 

Aujourd'hui, l'association propose diverses activités : l'entretien de jardins, déménagement, travaux domestiques...  à des personnes en grande précarité, en exclusion sociale et en situation d’inemployabilité

Refuse Ok En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer votre expérience client et à réaliser des statistiques anonymes de visites.